ESSAI AUTO/MOTO

ACTUS ET CONSEILS

Désormais, tout individu souffrant d’un diabète de type 1 ou de type 2 doit obligatoirement le déclarer en préfecture … Pourquoi? Que risque le conducteur s’il ne le fait pas?

 

Qui sont concernés?

Les nouveaux candidats au permis de conduire comme les conducteurs aguerris, qui ont le diabète (type 1 ou de type 2), doivent désormais effectuer une déclaration en préfecture. Ils doivent également  passer la visite médicale tous les 5 ans au maximum, comme le stipule l’arrêté du 21 décembre 2005.

 

Candidats au permis : les démarches à suivre

Pour les diabétiques qui viennent d’avoir leur permis, la déclaration du diabète se fait sur le formulaire d’inscription à l’auto-école. Il y a une case spécifique ‘OUI’ à cocher. Toutefois, cette section ne cite pas directement le diabète, mais précise : « le candidat est atteint à sa connaissance d’une affection et/ou d’un handicap susceptible d’être incompatible avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou de donner lieu à la délivrance d’un permis de conduire de validité limitée ».

Avant l’examen final du permis, le diabétique doit déposer sa déclaration en préfecture ainsi qu’un certificat médical du diabétologue référent. Lorsque l’examen est terminé, il passera devant une commission médicale primaire qui va déterminer la validité du permis de conduire de 6 mois à 5 ans en fonction des aptitudes médicales du malade. La commission prendra en compte le genre de véhicule qu’il conduit.

 

Pour les conducteurs aguerris

Les personnes qui ont déjà le permis de conduire ou qui n’étaient pas atteintes de la maladie lorsqu’ils ont passé le permis, doivent :

– Remplir ‘le formulaire’ en préfecture

– Faire une visite médicale d’aptitude à la conduite

 

Où  et comment passer les visites médicales?

Les visites pour le permis de conduire doivent être faites par des médecins agréés.  La liste des médecins agréés se trouvent sur le site internet de la préfecture du département.

 

> La liste des médecins agréés  en cabinet privé, chargés de contrôler l’aptitude physique des conducteurs à La Réunion est disponible ici.

Il suffit de prendre rendez-vous chez le médecin (généraliste ou diabétologue) dans la liste, en expliquant que vous devez passer une visite médicale pour le permis de conduire. Le  médecin fera une évaluation de la vision, du risque d’hypoglycémie, et des risques cardiovasculaires. Cette visite est non remboursée. Il pourra vous demander quelques éléments de votre dossier médical.

 

Que risque le conducteur s’il ne le déclare pas à la préfecture?

Cette déclaration permet d’être en règle avec la loi et d’être couvert par l’assurance. Ainsi,  en cas d’accident, tout conducteur diabétique qui s’y déroge, sera tenu responsable. Il ne sera pas couvert par l’assurance. Son permis de conduire sera déclaré non valide.

(Source : Moncoyote)

Déclaration de diabete pour la validité du permis de conduire

Permis de conduire et diabète: la déclaration en préfecture est obligatoire