Ce qui change pour les automobilistes au 1er avril !

Stationnement gratuit, baisse des prix à la pompe, report du paiement des vignettes auto… Quelques changements sont attendus pour les automobilistes à partir de ce mois d’avril. Que sont-ils ?

 

1 – Gratuité du stationnement dans certaines villes

De nombreuses municipalités ont rendu le stationnement gratuit afin de faciliter l’arrêt des soignants ou des ambulances en ce temps de confinement dû au coronavirus. Il s’agit, entre autres, des villes de Lyon, Paris, Nice, Toulouse, Marseille, Dijon, Aix-en-Provence, Bordeaux ou encore de Lille, etc. Du côté des opérateurs privés de parkings, aucune information n’a été annoncée à ce stade.

>>> Lire la liste des villes où le stationnement est gratuit

 

2 – Baisse du prix des carburants en Martinique

Au 1er avril 2020, les prix des carburants en Martinique ont considérablement baissé.

Pour le super sans plomb : – 20 cts/l par rapport à mars passant de 1,44 à 1,24 euro/l.

Pour le gazole : -12 cts/l passant ainsi de 1,26 à 1,14 euro/l.

En France métropolitaine, les prix moyens constatés au mois de mars sont de 1,40 euro/litre pour le super sans plomb et de 1,31 euro/litre pour le gazole.

Selon la préfecture, cette chute des prix à la pompe est due à l’impact de l’épidémie de coronavirus sur le fonctionnement des activités économiques. En effet, les demandes se sont effondrées dans presque tous les pays du monde.

>>> A lire aussi : Prix à la pompe : baisse remarquable du gazole et du super

 

3 – Report du paiement de la vignette des voitures

La date de paiement de la vignette auto du 1er avril 2020 a été reportée au 30 avril 2020. Il s’agit des voitures portant un numéro d’immatriculation impair. Ce report est dû au confinement et à la fermeture des recettes des finances.

 

4 – Précision sur le barème du bonus/malus écologique

Le barème du bonus/malus écologique s’applique sur toutes les voitures neuves commandées depuis le 1er janvier. Si une voiture vendue a été livrée au plus tard le 31 mars 2020, c’est le barème 2019 qui s’appliquera. Par contre, le malus devra être acquitté selon le barème 2020 si elle est mise à disposition de son acheteur à partir de ce 1er avril 2020.

>>> A lire aussi : Découvrez les conditions pour bénéficier d’un « bonus écologique »