Prime à la casse : un nouveau barème à partir du 3 août 2020

A compter du 3 août 2020, un nouveau barème sera mis en place avec des conditions plus restrictives.

 

Retour du barème d’avant le 1er juin

La prime à la casse exceptionnelle est arrivée à son terme. Applicable aux 200 000 premières demandes, elle a été mise en place le 1er juin dernier afin de relancer le marché automobile. A partir du 3 août prochain, un nouveau barème prendra le relais, mais cette fois, les conditions seront moins avantageuses.

Le barème en vigueur avant le 1er juin est de retour dès le 3 août, relate le site caradisiac.com. Ainsi, pour bénéficier d’une aide de 5 000 euros sur l’achat d’une voiture électrique ou d’un hybride rechargeable, il faut remplir quelques conditions. Il s’agit :

-D’avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 6 300 euros ou inférieur 13 489 € par part (RFR/P) ;

-D’être un gros rouleur. C’est-à-dire effectuer plus de 12 000 kilomètres par an dans le cadre de son activité professionnelle.

 

Une prime pour les modèles diesel

Les véhicules diesel ne sont pas exclus du dispositif d’aide. En effet, les modèles diesel immatriculés après le 1er septembre 2019 bénéficieront d’une prime, seulement en cas de RFR/P sous 13 489 euros, rapporte le site caradisiac.com. Au-delà de ce plafond, les clients ne pourront prétendre à aucune aide.

Il faut, cependant, savoir que les conditions à partir du 3 août ne sont pas les mêmes que celles en vigueur en début d’année. Le gouvernement veut garder quelques changements. Il s’agit, par exemple, de la prime pour le rétrofit ou encore l’assouplissement du critère d’éligibilité pour la mise au rebut des voitures afin d’inclure les Crit’Air 3.

 

Tableau du nouveau barème

Comme le rapporte le site caradisiac.com, voici le tableau du nouveau barème à compter du 3 août 2020.

Tableau du nouveau barème – Caradisiac.com

** 50 km en électrique en cycle urbain

 

>A lire aussi : Ces aides qui financent l’achat de votre nouvelle voiture