Boum des ventes de voitures d’occasion en France : comment ça s’explique ?

voiture-occasion-fill-Pixabay

En France, les ventes de voitures d’occasion connaissent un bond énorme. Jean-Pierre Pernaut et son équipe ont décortiqué ce phénomène dans ‘Jean-Pierre et vous – Votre argent’ sur LCI. Quelles en sont les raisons ?

 

La pénurie de voitures neuves

Il devient très compliqué pour les constructeurs de trouver assez de puces électroniques et de semi-conducteurs. De ce fait, de nombreuses usines n’arrivent plus à produire, le délai d’acquisition d’un véhicule neuf pouvant atteindre jusqu’à une année. Plusieurs foyers ayant prévu de renouveler leur voiture préfèrent se tourner vers une occasion, que d’attendre.

 

Des prix trop élevés

Avec l’évolution de la technologie embarquée, les véhicules neufs coûtent de plus en plus chers. Flavien Neuvy, économiste et directeur de l’Observatoire Cetelem, note : « le nombre de ménages qui achètent une voiture neuve baisse d’année en année. Aujourd’hui seuls 3 % des ménages renouvellent leur véhicule chaque année contre 7 % au milieu des années 1990 ». Selon l’observateur, les Français gardent leur voiture plus longtemps ou s’orientent vers l’occasion, et en France, « l’achat d’un modèle neuf tourne à 25 000/26 000 € en moyenne ».

 

Pas de malus et primes à la conversion

En décidant d’acheter une voiture d’occasion, l’acquéreur évite les malus écologiques. Il peut aussi bénéficier d’une prime à la reconversion en cas d’achat d’une voiture hybride ou électrique, même d’occasion.