Les deux roues à La Réunion

Les deux-roues, un moyen de locomotion de plus en plus prisé à La Réunion

A La Réunion, les motos et scooters ont la côte. Pratiques contre les embouteillages, les ‘deux roues’ séduisent les jeunes et les moins jeunes.

Pourquoi rouler à moto à La Réunion?

Plusieurs sociétés proposent une large gamme de motos et scooters permettant de circuler aisément dans tout le département. Idéal pour contempler la splendeur de l’île, pratique pour se faufiler entre les voitures aux heures de pointe, les motos, scooters… font le bonheur des jeunes et moins jeunes sur l’île. Certains osent même emprunter des voies interdites à la circulation pour admirer les sites naturels, hors des voies ouvertes à la circulation (un acte passible d’amende pouvant aller jusqu’à 1500 €)

Soucieux de leur temps et de leur porte-monnaie, les Réunionnais préfèrent prendre les 2 roues au lieu des bus et taxi.

Les plus appréciés

A La Réunion, les motos et scooters d’occasions ont plus la côte que ceux qui sortent des concessionnaires, pouvoir d’achat oblige. Les statistiques sur les sites de vente d’auto moto, et les forums dédiés montrent que  les marques les plus appréciées sont notamment KTM, Yamaha et Triumph.

En hausse constante depuis 2009, la vente d’autos/motos d’occasion a augmenté de 5 % (sur un an) en 2012, indique le rapport de l’Insee Réunion-TER 2014. Les ventes de motos ont ainsi augmenté de 20 %, dépassant les 5 000 unités comme ce fût le cas en 2008, selon les chiffres de l’institut. Toujours en 2012, à peu près 2900 permis en ‘deux-roues’ ont été délivrés sur l’île. De quoi prouver l’engouement des Réunionnais pour les motos.

Plus d’occasion que de neufs

Sur une période de cinq ans, entre 2008 et 2012, l’immatriculation de ‘deux-roues’ neufs est passée de 2 703 à 1 468. Pourtant, dans la catégorie ‘occasion’, elle reste stable, avoisinant les quelques 5 500 chaque année, selon toujours le rapport de l’Insee Réunion-TER 2014.

Le taux de motorisation des Réunionnais a connu une hausse de 20 points en 24 ans, d’après l’OPMR, Observatoire des Prix, des marges et des revenus à La Réunion. Toutefois, ce taux d’équipement est assez faible comparé aux chiffres des autres régions de France. Cela s’explique tout simplement par des prix plus élevés et un niveau de vie plus faible pour la grande majorité des réunionnais. Les Réunionnais ont également un accès au crédit beaucoup plus restreint.

Acheter ou louer ?

Certaines motos coûtent plus chers qu’une automobile. Pourtant, les ‘deux roues’ sont plus efficaces que les voitures en terme de déplacement. Raison pour laquelle, des firmes proposent des locations de motos/scooters, surtout pour les touristes. Pour les habitants de l’île, il est préférable d’en acheter.

À La Réunion, les années 2015/2017 ont été marquées par une croissance du marché auto-moto, ce qui révèle une situation conjoncturelle favorable des ménages. Toutefois, le futur du réseau routier ainsi que les soucis liés au réchauffement climatique, provoqueront sans doute une transformation du marché local.