L’essai de DomTomAuto : le nouveau BMW X5

Après sa présentation début février, je vais aujourd’hui récupérer le nouveau BMW X5 chez Leal Réunion pour un essai. La version d’essai sera donc le magnifique 3.0d habillé d’un nouveau bleu, spécifique à la marque bavaroise, ce qui n’est pas pour me déplaire. Après un rapide tour des commandes, je me hâte de le démarrer pour réaliser cet essai BMW nouvelle génération.

 

Un travail sans précédent

Comme à mon habitude, je profite des premiers tours de roue pour me familiariser à mon environnement (poste de conduite, direction, gabarit, etc.). Avant même de prendre la route, outre les divers réglages liés au poste de conduite, je ne peux m’empêcher de tester la commande gestuelle pour régler le volume de la radio… après un petit temps d’adaptation je prends un malin plaisir à forcer ou baisser le volume. On se laisserait même prendre au jeu du chef d’orchestre. Plaisanterie mise à part, l’intérieur est tout en finesse, les finitions, revues à la hausse, sont excellentes. Même si la présentation a déjà été faite, il faut souligner le travail réalisé par BMW. Adieu ce poste de conduite que l’on a connu sur plusieurs générations. Le poste de conduite est méconnaissable, notamment grâce au live cockpit. Derrière le volant, on retrouve dorénavant un écran totalement numérique, où l’on peut modifier l’apparence du compte-tours, du compteur kilométrique, etc. selon nos envies, ou en fonction du mode de conduite sélectionné. Les buses d’aération sont plus fines mais plus longues que précédemment. Pour faire court, le tableau de bord n’a plus du tout le même design que précédemment. À son bord, on se rend facilement compte de son gabarit. On est haut par rapport au niveau de route, une sensation d’espace nous envahit, aussi bien en tant que pilote qu’en tant que passager.

 

Un gros SUV polyvalent

En ce qui concerne maintenant son comportement routier, c’est peut-être là, la plus grande surprise. Malgré ses jantes en 22 pouces et ses 2 tonnes, ce nouveau X5 est d’une légèreté troublante. On doit en partie cette souplesse à la conduite, à la direction active sur 4 roues motrices, qui le rend donc très agile, couplé au système de suspension M. Il n’y a donc presque plus (plus du tout) de sensation de roulis, car la barre antiroulis a été supprimée en faveur d’un système pneumatique.

 

En mode confort, le couple est atteint dès 2000 tours/minute, ce qui nous permet d’avoir une conduite fluide, toute en souplesse, afin d’apprécier la route. La nouvelle boite automatique Steptronic à 8 rapports est précise, rapide, douce, tout est donc réunit pour se sentir à l’aise. En mode sport, c’est toute autre chose. Les cadrans du compte-tour ainsi que l’affichage tête haute changent complètement de forme, on se croirait dans un jeu vidéo. Le son de l’échappement est également modifié, ce qui est par ailleurs rare sur un véhicule diesel, mais néanmoins plaisant.

 

S’il est vrai que sur route, ce nouveau X5 n’a rien à prouver, on pourrait se demander comment il s’en sortirait sur des sentiers battus. Il a gagné en luxe certes, mais il n’aura aucun problème à évoluer sur des chemins cassés, boueux, etc. Grâce à sa garde au sol, et son système de transmission intégrale intelligente, il baroude sans difficulté ! Il faut en revanche ne pas exagérer et faire attention aux jantes de 22 pouces qu’il serait dommage d’abîmer.

 

En bref

C’est un réel plaisir d’être à son volant. Aussi bien à l’aise sur autoroute que sur route sinueuse, dans des sentiers battus, le nouveau SAV (Sports Activity Vehicle) est polyvalent. Il est certes un peu encombrant en ville, mais avec un tel gabarit, rien d’anormal. Avec un extérieur beau et musclé, un intérieur fonctionnel où le luxe et l’élégance se marient à merveille, il faut tout simplement le découvrir par soi-même. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

 

On aime

Sa nouvelle boite automatique

Son look imposant mais élégant

Son intérieur spacieux

 

On aime moins

Son tarif un peu élevé

Ses fonctionnalités peu intuitives

Son retour en concession

 

Informations de notre modèle d’essai :

Options : Xdrive M-édition

Prix : 105 900€ (TTC clés en main)

Energie : Diesel

Puissance : 265 chevaux

Coffre : 645 à 1860 litres

Gabarit (L x l x h) : 4.92m x 2.00m x 1.74m

 

Ludovic BEGUE