Rouler sans contrôle technique : quels sont les risques ?

Avez-vous oublié ou dépassé la date d’échéance de votre contrôle technique ? Voici les risques encourus !

 

Le paiement d’une amende

Le contrôle technique périodique des voitures est obligatoire depuis le 1ᵉʳ janvier 1992. Il doit être fait avant la date du 4e anniversaire de votre véhicule, puis tous les deux ans, relate simplauto.com.

Lors d’un contrôle routier par les forces de l’ordre, le premier risque encouru par un automobiliste roulant sans contrôle technique est une amende. Il encourt ainsi une amende forfaitaire de 135 euros. Comme le rapporte simplauto.com, elle peut être minorée à 90 euros en cas de paiement sous trois jours,

 

Immobilisation de la voiture

Les autorités ont le droit d’immobiliser votre voiture en confisquant votre certificat d’immatriculation. Il vous sera ainsi remis une fiche de circulation provisoire pour déposer votre véhicule dans un centre de contrôle technique.

Si vous circulez sans contrôle technique et créez un accident sur la route, votre assurance vous couvre-t-elle ? Il faut savoir que l’assurance auto couvre les dommages causés à un tiers que votre contrôle technique soit à jour ou non. Par contre, elle ne couvre pas vos propres dommages.

 

> Lire aussi tous nos articles sur la Voiture