Voitures neuves : pourquoi le délai de livraison est si long ?

livraison-voiture-neuve-autowelt_2014-Pixabay

Selon une étude de l’UFC Que Choisir, le délai moyen pour un véhicule neuf est à 51 jours.

 

Personnalisation

Lors de la signature du bon de commande, il est fort probable que le professionnel cherche à vendre une voiture en stock. Cela représente des avantages puisque le vendeur n’a pas à commander et le client peut ainsi de suite repartir avec sa nouvelle voiture. Cela dit, s’il souhaite la personnaliser (couleur, finition, certaines options…), la patience est de mise.

 

Une question de ‘modèle’

Lorsqu’un modèle est lancé, comme le note Le DNA et Le JSL, le constructeur se base sur une répartition des ventes, après une étude sur la clientèle. La production de la motorisation est alors prioritaire, la finition, les couleurs ou les options.

Mais fréquemment, le choix des clients est au final différent. Si la clientèle finit par choisir en priorité une version haut de gamme, ce sera difficile d’en acquérir rapidement.

 

A lire aussi : Investir dans une voiture d’occasion ou neuve ?

 

Choix stratégique

Les normes européennes pourraient accentuer cette attente, comme le confirme un importateur aux médias. Il explique qu’en imposant un seuil d’émissions de CO2 annuel pour chaque constructeur, « nous devons surveiller ce que l’on vend ». Ainsi, la marque « préférera refuser la vente d’un modèle énergivore, plutôt que de risquer de payer de fortes amendes en fin d’année pour non-respect du plafond de CO2« .

 

Une question de ‘priorité’

Nombreux sont les constructeurs qui privilégient certains marchés. C’est notamment le cas des marques étrangères qui servent en premier de grosses filiales, n’accordant à certains pays européens, comme la France, que quelques centaines d’unités du modèle.