Étiquetage des pneumatiques : ce qui change au 1er mai !

Un nouvel étiquetage des pneumatiques est entré en vigueur samedi 1er mai. L’objectif est de mieux informer les automobilistes.

 

Mieux informer les clients

En février 2020, un nouvel étiquetage des pneumatiques a été voté au niveau européen. Il est entré en vigueur samedi 1er mai. L’objectif est de mieux informer les automobilistes, mais aussi les aider à choisir des pneus plus sûrs, plus silencieux et plus économes en carburant. Cette nouvelle étiquette permet ainsi d’avoir les mêmes informations de base partout.

Plusieurs nouveautés sont remarquées sur l’étiquette :

  • Les informations sur le produit : nom commercial du fournisseur, référence du pneu, classe, dimensions, indice de charge et de vitesse.
  • Les échelles graduées pour les classes d’efficacité en carburant et d’efficacité d’adhérence sur sol mouillé.
  • La classe du bruit avec la valeur en décibels.
  • Le nouveau design intègre un QR Code.

 

Les pneus concernés

La nouvelle étiquette touche les catégories C1 (voitures), C2 (camionnettes) et C3 (camions et bus). Elle s’appliquera, ensuite, aux pneus rechapés. Ne sont pas concernés par cette mesure les :

  • Pneus cloutés,
  • Pneus des véhicules de collection d’avant 1990,
  • Pneus non-routiers,
  • Pneus destinés à la course automobile.

Durant quelque temps, les deux étiquettes vont cohabiter ensemble. Les pneus mis sur le marché avant le 1er mai garderont l’ancienne étiquette. Par contre, ceux mis sur le marché après le 1er mai auront la nouvelle étiquette. Par ailleurs, les pneus fabriqués avant le 1er mai, mais mis sur le marché après, un délai d’application de la nouvelle étiquette va jusqu’au 30 novembre, relate le site caradisiac.com.

 

Lire aussi nos autres Actualités Auto