Formule 1 : spectaculaire accrochage entre M. Verstappen et L. Hamilton en Italie

circuit-monza-gammino250-Pixabay

Max Verstappen et Lewis Hamilton n’ont pas terminé le Grand Prix d’Italie, le dimanche 12 septembre, à la suite d’un violent accrochage au 26e tour de la course.

 

Meilleurs ennemis

Après les 53 tours sur le circuit de Monza, c’est Daniel Ricciardo qui a gagné l’épreuve. Comme le note Le Monde, l’Australien savait pertinemment qu’il devait cette victoire à l’accrochage violent entre le jeune Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et son meilleur ennemi Lewis Hamilton (Mercedes), qui sont leaders au classement des pilotes.

Lors du 26e tour, Max Verstappen, en colère après un arrêt raté deux tours plus tôt, voyait son adversaire sortir des stands, menaçant de le dépasser. En pleine action, le monospace du Néerlandais montait sur celle du Britannique. Les deux hommes se sont totalement ignorés après le choc, et ils ont été obligés d’abandonner.

A lire aussi : Formule 1 : première victoire du français Esteban Ocon en Grand Prix

 

Les deux pilotes s’expriment

« On savait que c’était serré dans ce virage. Mais il m’a poussé à l’extérieur, je n’avais plus de place », a expliqué Max Verstappen sur Canal +. Pour lui, « ce n’était pas nécessaire », et L. Hamilton « aurait pu laisser plus de place et on aurait pu continuer à se battre après ». Quant à l’Anglais, il s’est justifié : « j’ai juste pris ma ligne, j’étais devant. Cela s’est fini comme ça, voilà tout ».

Entre les deux pilotes, ce ne sera jamais le grand amour.